05/12/2022 09:26
Économie. Jean-Baptiste Ondaye souhaite une forte contribution du secteur fiscalo-douanier en 2023

Le ministre de l’Économie et des finances s’est entretenu le week-end dernier avec les directeurs généraux des régies financières et d’autres structures qui concourent à la collecte des ressources fiscalo-douanières. Il a été question de discuter sur les modalités de rendre plus efficace ce dispositif qui jusqu’ici ne permet pas à l’État de faire face à toutes ses dépenses. Pour l’année 2023 qui s’annonce, le ministre des finances souhaite une contribution importante des recettes fiscales dans le budget, soit mille milliards cent millions de FCFA contre les 794 milliards de FCFA prévus dans la loi de finances 2023. Ceci doit passer par le recouvrement effectif de tous les contrôles fiscaux à travers l’émission des avis de tiers, détention, de fermeture, de saisie etc. L’objectif principal est le paiement régulier et à bonne date des salaires des fonctionnaires et des pensions de retraite.

02/12/2022 15:30
Sécurité sociale. Le Congo adopte une convention sur l’égalité de traitement

Congolais et étrangers bénéficieront des mêmes droits en matière de sécurité sociale. Le sujet a fait l’objet d’une discussion ce jeudi 1er décembre 2022 à la chambre haute du parlement où a été adopté, le projet de loi autorisant la ratification de la convention 118 de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur l’égalité de traitement. En adhérant à cet instrument, le Congo s’engage à assurer les services de prestations d’invalidité, de vieillesse, de survivants, d’allocations de décès, ainsi que les services de rentes d’accidents du travail et de maladies professionnelles pour tout ressortissant des États membres de l’OIT. Au Congo, la fonction de sécurité sociale est assurée par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) dont les régimes s’acquièrent par des cotisations reposant sur les salaires des bénéficiaires. Notons que la mise en place d’une Caisse d’assurance maladie universelle (Camu), a récemment été

01/12/2022 15:15
Inondations. Le gouvernement débloque un milliard de FCFA en faveur des populations sinistrées

L’annonce a été faite lors du Conseil des ministres ce mercredi 30 novembre 2022 après la présentation de la situation par le ministre de la Santé et de la population, Gilbert Mokoki, en lieu et place de sa collègue des affaires sociales en mission. Depuis le mois de septembre, de fortes pluies s’abattent sur plusieurs localités du Congo notamment au nord du pays causant des dégâts matériels pour près de 130.000 personnes. Selon un recensement des services du ministère des affaires sociales et de l’Action humanitaire, plus de 83.000 personnes ont été affectées par des inondations dans le département de la Likouala. Les populations sont exposées à des risques de maladies liées à l’eau comme la diarrhée, la gale ou le paludisme, et les structures sanitaires à un dysfonctionnement. Le Conseil a par ailleurs instruit des ministres à mener les réflexions nécessaires en vue de corriger l’occupation anarchique de certains terrains. Ceci étant un facteur…

30/11/2022 09:33
Congo. Le retour de la croissance économique se précise en cette fin d’année 2022

Au cours d’une réunion présidée par le ministre des Finances, Jean-Baptiste Ondaye, ce mardi 29 novembre 2022, le comité national économique et financier a observé une reprise de l’économie cette année après une longue période de récession. Le taux de croissance du PIB est de 2,8% selon la Banque centrale, favorisé par des activités hors pétrole notamment le secteur bancaire qui connait une hausse de 0,3% des crédits bruts à l’économie. Lors de son discours à la nation le 28 novembre dernier, le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, annonçait de bonnes perspectives économiques pour l’année 2023. « Alors que se desserre l’étau de la crise économique et financière survenue dans notre pays, à partir de 2014 et synthétisée encore récemment par un taux de croissance de -6,2% en 2020 et -1,5% en 2021, le Congo retrouve, après plusieurs années de dur labeur et de sacrifices, la voie du retour aux équilibres macro-économiques.»