28/03/2021 14:04
Embaló Sissoco venu congratuler Denis SASSOU Nguesso à Oyo

Le président bissau-guinéen Umaro Embaló Sissoco en visite à Oyo dans le nord du Congo pour féliciter le président de la République Denis Sassou NGuesso pour sa réélection à l'occasion de la présidentielle de mars 2021. Il a été accueilli ce dimanche 28 mars à l'aéroport international d'Ollombo par son hôte, et séjournera dans la ville natale du chef de l'état congolais pour une durée de 72 heures. L'agenda des deux personnalités prévoit de multiples entretiens en tête à tête dans le cadre du renformement des relations d'amitié et de coopération entre leurs deux pays. Le président Sissoco regagnera son pays le mardi 28 mars.

27/03/2021 23:17
Denis SASSOU NGuesso rend hommage au colonel Gilbert Ibobi

En séjour à #Oyo sa ville natale dans le département de la cuvette, le chef de l'État Denis #Sassou NGuesso a pris part ce samedi 27 mars 2021, à la messe d'action de grâce organisée par sa famille en la mémoire du colonel Gilbert #Ibobi, son neveu et ancien directeur du protocole présidentiel, disparu le 27 janvier 2021 à l'age de 58 ans.

26/03/2021 14:41
Denis SASSOU Nguesso en séjour à Oyo

Après une victoire bien méritée à la présidentielle du 23 mars 2021 où il est arrivé en tête dès le premier tour avec 88,57% des suffrages, et en attendant son investiture à la magistrature suprême dans les prochains jours, Denis #Sassou N'Guesso a choisi de se retirer dans sa ville natale #Oyo pour méditer et rassembler ses forces face à la lourde mission qui l'attend pour les 5 années à venir à la tête du #Congo.

25/03/2021 17:16
Covid-19. Denis SASSOU NGuesso reçoit sa 1ère dose de vaccin et lance la campagne nationale de vaccination

Après avoir acquis au total 112.000 doses des vaccins chinois Sinopharm et russe Spoutnik V, le Congo a officiellement lancé sa campagne de vaccination contre le coronavirus ce jeudi 25 mars. Le président de la République, Denis Sassou NGuesso, a donné l’exemple aux Congolais en se faisant lui-même vacciné. Toutes les dispositions techniques sont prises pour assurer le bon déroulement de ce processus, a confié la ministre en charge de la santé Jacqueline Lydia Mikolo. Des agents de santé civils et militaires avaient été formés quelques jours auparavant pour assurer la gestion logistique des vaccins et la prise en charge des effets indésirables de ces vaccins. Depuis le début de la pandémie, le chef de l’État multiplie des stratégies pour mettre ses compatriotes à l’abri du danger avec quelquefois des mesures drastiques.