Sassou.News App

Congo. Denis Sassou N’Guesso prêche le développement à Pointe-Noire

Rédigé le 19/02/2020
Clavis Kiba & Drush N'Gollo


Au port autonome de Pointe-Noire le mercredi 19 février, le chef de l’Etat Denis Sassou N’Guesso a procédé à l’inauguration de trois nouveaux quais. Il a ensuite mis en service la minoterie de la société d’organisation du management et du développement des industries alimentaires et agricoles (SOMDIAA), après avoir lancé le jour d'avant, la troisième turbine de la Centrale électrique du Congo. Le jeudi 20 février, l'inauguration de l'usine agroalimentaire de Vindoulou viendra clore la visite de travail du chef de l'État dans la ville océane.


Des inaugurations qui rentrent dans le cadre de l’exécution du programme de société du président de la République dénommé « la marche vers le développement ». Les trois nouveaux quais longs de 1840 mètres, contribueront à l’augmentation de la capacité d’accueil du port autonome de Pointe-Noire, en facilitant notamment le trafic des navires autres que ceux portes conteneurs. Cette réalisation est l’aboutissement du processus de modernisation des installations du port autonome lancé en  2009 par Denis Sassou N’Guesso, grâce à un financement de l'agence française de développement, AFD, et à l’appui des partenaires tels que le Groupe Bolloré et sa filiale Congo terminale.

Le jeudi 20 février, le chef de l'État a procédé au lancement des grands moulins du Kouilou, en sigle GMK, dans la localité de Vindoulou, à quelques encablures de la ville de Pointe-Noire. Une usine agrolaimentaire moderne qui aura coûté la bagatelle de 45 milliards de francs CFA, et qui est spécialisée dans la production de farines, des pâtes et biens d'autres denrées alimentaires.

Arrivé dans la capitale économique Pointe-Noire le lundi 17 février dernier, le numéro un congolais a passé un séjour qui reste marqué par la relance de plusieurs secteurs d’activités, en particulier des infrastructures de base à travers lesquelles passe tout développement. « Même en ces temps difficiles, nous essayons dans la mesure de nos modestes moyens, de maintenir le cap dans notre marche vers le développement, principalement en ce qui concerne la dotation du pays en équipements essentiels. L’on ne peut aller au développement sans infrastructures  de base, sans électricité », a déclaré le président Sassou N’Guesso lors de l’inauguration de la troisième turbine de Centrale électrique du Congo, le 18 février.