Covid-19. Les vendeurs des marchés et les transporteurs en commun appelés à se faire vacciner

Rédigé le 04/09/2021
Clavis Kiba


La 26ème réunion de la Coordination de lutte contre le coronavirus s’est tenue le  vendredi 3 septembre dernier sous l’autorité du chef de l’État Denis Sassou N’Guesso. Les membres de ce comité ont décidé, après analyse de l’évolution de la pandémie dans le pays, de proroger l’état d’urgence sanitaire pour une durée supplémentaire de vingt jours et de reconduire l’ensemble des mesures restrictives en vigueur, notamment à Brazzaville et à Pointe-Noire. Il s’est également agi pour la Coordination d’appeler à la maximisation de la vaccination de la population d’ici à la fin du mois d’octobre. Ainsi, les vendeuses et vendeurs des marchés domaniaux, les chauffeurs de taxi, bus et autres moyens de transports en commun sont invités à prendre leurs doses de vaccin.  Le Congo vient d’acquérir quelques 300 000 doses du vaccin américain Johnson and Johnson dont l’efficacité n’est plus à prouver. Il reste aux populations de faire preuve de maturité et de patriotisme pour que le gouvernement parvienne à son objectif d’atteindre l’immunité collective avant le début de l’an 2022, afin d’espérer un retour rapide à la vie normale.