Cop26. Le financement du Fonds Bleu au centre du plaidoyer des pays du Bassin du Congo

Rédigé le 29/09/2021
Clavis Kiba


Le premier ministre congolais Anatole #Collinet Makosso a conduit la réunion des ministres des pays membres de la Commission climat du Bassin du Congo, #CCBC, le mercredi 29 septembre 2021 par visioconférence. Ces assises s’inscrivent dans le cadre du deuxième sommet des chefs d’État et de gouvernement du Bassin du #Congo et du Fonds bleu pour le Bassin du Congo qui se tiendra le 30 septembre, en présentiel, à Brazzaville. Des représentants des institutions africaines et onusiennes ont pris part à cette cérémonie d’ouverture. Tous ont plaidé pour le financement du Fonds bleu du Bassin du Congo qui constitue l’espoir de l’humanité. Arlette Soudan Nonault, la ministre de l’Environnement et du Bassin du Congo, Coordonatrice technique de la Commission climat du Bassin du Congo, a indiqué dans son allocution que le financement du Fonds bleu permettra aux États membres du Bassin du Congo de concilier : développement économique et protection de l’environnement. A un mois de la COP26 de Glasgow, les dirigeants africains mutualisent les efforts en vue d’obtenir un soutien financiers de la part des bailleurs de fonds en marge de cette conférence.