Covid-19. Le Congo augmente sa capacité de dépistage journalière

Rédigé le 27/12/2021
Clavis Kiba


Le laboratoire national de santé publique, LNSP, a connu une ambiance toute particulière le 22 décembre 2021 à l’occasion de la mise en service des équipements modernes de dépistage du coronavirus par le ministre de la Santé et de la Population, Gilbert Mokoki. Ce matériel est le fruit du partenariat entre l’État congolais et l’entreprise allemande Enverque. Sa capacité est d’environ 6 000 tests par jour avec la possibilité de sortir des attestations numériques. C’est un puissant moyen de lutte contre cette pandémie dans la mesure où ces équipements garantissent aux populations des diagnostics sûrs et augmentent considérablement la capacité quotidienne du LNSP en matière de dépistage qui était autrefois estimée à 2 000 tests par jour. Cela permettra aux agents de santé d’identifier au plus vite les cas suspects, de les isoler puis les traiter. Le ministre de la Santé a appelé à la bonne utilisation de ces appareils qui font du Congo un pays de référence en matière de dépistage de la Covid-19 en Afrique. La cérémonie a été bouclée par la visite de ces machines implantées au premier étage du bâtiment principal du laboratoire national de santé publique à Brazzaville.