Crise alimentaire. Les dirigeants africains multiplient les contacts

Rédigé le 16/06/2022
Mickelda Gibout


La ministre de l’Économie, du Plan, de la Statistique et de l’Intégration Régionale, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, a été reçu en audience le mardi 14 juin 2022 au palais de l’Unité par le chef de l’État camerounais Paul Biya. Elle était porteuse d’un message du président congolais Denis Sassou N’Guesso à son homologue du Cameroun. Au sortir de son audience, la ministre a déclaré que leur dialogue s’est dirigé vers des questions d’intégration sous régionales et les conséquences du coronavirus sur les économies des États membres de la CEMAC.  Elle a ensuite confié à la presse camerounaise que les deux chefs d’État échangent fréquemment sur des sujets d’intérêts commun et particulièrement les problèmes majeurs d’actualité. Rappelons qu’à l’heure actuelle, le monde traverse une grande crise alimentaire née du conflit russo-ukrainien. Pour apporter une réponse à cette crise, les dirigeants africains multiplient depuis lors les contacts notamment par des échanges en tête-à-tête ou par l’envoi d’émissaires. Récemment, le président de la République du Congo a évoqué cette question avec un envoyé spécial du chef de l’État angolais João Lourenço, à Brazzaville.