Environnement. Le Congo réaffirme son engagement dans la lutte contre la désertification

Rédigé le 17/06/2022
Clavis Kiba


L’humanité célèbre ce jour 17 juin 2022, la journée de lutte contre la désertification sous le thème : «Tous ensemble pour vaincre la sécheresse ! »   A cette occasion, le gouvernement par le biais de la ministre de l’Environnement, du Développement durable et du Bassin du Congo, Arlette Soudan-Nonault, a fait une déclaration dans laquelle elle a appelé ses compatriotes à préserver l’écosystème national par une gestion durable des terres à travers l’agroforesterie, la régénération des sols et l’irrigation responsable. Elle a en outre fait mention des atouts que dispose le Congo sur le plan institutionnel en matière de lutte contre la désertification. En effet, le pays fait partie de la convention de l’Organisation des Nations unies sur la désertification et participe au groupe de travail sur la désertification de la Commission des forêts d’Afrique centrale. Sur le plan législatif, le Congo a un arsenal juridique qui permet d’encadrer le secteur et « au besoin sanctionné les industries extractives, dont les rejets sont susceptibles d’épuiser les sols et de polluer les cours d’eau, donc de faire progresser la désertification ».