PND 2022-2026. Les États-Unis apportent un investissement de 17 milliards de FCFA

Rédigé le 20/06/2022
Clavis Kiba


La session inaugurale du Comité de pilotage de l’Accord de subvention pour l’objectif du développement durable (DOAG) entre le Congo et les États-Unis s’est tenue en début de week-end dernier à Brazzaville. Au cours de ces assises, Eugene Young, l’ambassadeur des USA au Congo, a annoncé un financement de 28 millions de dollars soit environ 17 milliards de FCFA en faveur de la République du Congo. Ce financement est destiné à la réalisation des projets contenus dans le PND 2022-2026 notamment dans les secteurs de l’agriculture, l’élevage et l’écotourisme. La ministre de l’Économie, du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale, Ingrid Ghislaine Olga Ebouka-Babackas, a salué le fruit de cette coopération agissante et exhorté sur la consolidation des projets en cours d’exécution comme le projet d’élevage « soso pona moto nyonso », le Projet d'expansion de l'écotourisme dans le parc de Nouabale-Ndoki; le Projet de promotion des petites et moyennes entreprises dans le secteur de l'économie verte etc. Il sied de noter que le pays de l’oncle Sam fait partie des partenaires privilégiés du Congo dans le domaine du développement économique durable. Il agit à travers ses organismes tels que l'Agence américaine pour le développement international (USAID), les Agences fédérales américaines U.S. Fish et Wildlife Service ainsi que U.S. Forest Service.