Hydrocarbures. La BAD entend améliorer le cadre juridique du secteur pétrolier au Congo

Rédigé le 16/09/2022
Clavis Kiba


Le 15 septembre 2022, le ministre des hydrocarbures, Bruno Jean-Richard Itoua s’est entretenu avec Mariana Yolande Bah, conseillère juridique auprès de la Facilité africaine de soutien juridique (African Legal Support Facility en anglais, ALSF). Leurs échangent ont tourné autour de l’amélioration du cadre juridique des hydrocarbures aujourd’hui obsolète. Selon Mariana Yolande Bah, l’ALSF prévoit, à l’instar d’une revue du cadre juridique, un volet renforcement des capacités des équipes du ministère avec une formation de plusieurs jours sur les questions qui se posent en matière de législations pétrolières. L’ALSF est une institution publique internationale hébergée par la Banque africaine de développement (BAD), dédiée à la fourniture de conseils juridiques et d’assistance technique aux pays africains afin d’en renforcer les capacités de négociation, de transactions commerciales complexes et de règlement des litiges avec leurs créanciers.