Sassou.News App

Congo. l'armée entend s'investir dans la construction des infrastructures

Rédigé le 09/02/2020
Admin


« Nous n’avons pas le droit de nous laisser surprendre et d’exposer notre peuple au danger ». Telle est l’une des directives données à la force publique par le Président de la République, Chef suprême des armées, Denis Sassou N’Guesso, lors du réveillon d’armes du 31 décembre 2019.


Il a fait savoir que le Congo ne doit pas se faire prendre par le développement du terrorisme dans certains pays limitrophes et par toute forme de violence au plan interne. En 2020, la force publique devra élever son niveau dans tous les secteurs d’activités sur les disciplinaires et opérationnelles. Elle doit s’appliquer dès le mois janvier pour se présenter à l’échéance du 15 août 2020 avec un visage nouveau. La relation entre la force publique et le peuple est à consolider. Afin de permettre à la force publique de jouer pleinement son rôle dans l’effort de construction du pays, le gouvernement de Clément Mouamba devra mettre des moyens conséquents à la disposition du génie de l’armée, pour l’amener à participer à l’effort de construction d’ouvrages, d’entretien routier, etc. Le Chef suprême des armées a salué l’attitude et l’efficacité de la force publique sur la mise en œuvre des directives de l’année 2019, suivant le principe de faire beaucoup avec peu. « Je suis fier de ce comportement, il faut persévérer dans l’effort », a-t-il conclu.