Congo-B. Le Gouvernement se met en guerre contre les détournements d'argent

Rédigé le 16/08/2021
Clavis Kiba


L’Agence nationale d’investigation financière, ANIF, a sensibilisé les députés et sénateurs, le 16 août 2021 à Brazzaville, sur les risques de blanchiments d’argent et le financement du terrorisme. Ces parlementaires sont membres des commissions : économie, finances et exécution du budget ; défense et sécurité ; affaires étrangères et affaires juridiques et administratives. Un séminaire de formation sera organisé à la même occasion, du 16 au 19 août 2021, à l’attention des autorités spécialisées en matière d’enquête et de poursuites pénales relatives au blanchiment des capitaux et au financement des groupes terroristes. Le ministre des finances Rigobert Roger Andely, connu pour son savoir-faire et sa discipline dans la gestion des finances publiques, s’attelle depuis sa prise de fonction à redresser l’économie nationale, affaiblie par la crise depuis près de huit ans. C’est ainsi que son ministère et les institutions placées sous sa tutelle multiplient des stratégies pour contrôler toutes les sorties d’argent de l’État. Il s’agit là aussi d’une incitation à la bonne gouvernance que lance le ministère en charge des finances à l’endroit des gouvernants