Gouvernance. Le Congo prend le taureau par les cornes

Rédigé le 18/08/2021
Prodiges Boumpoutou


Le 17 août 2021 au Palais des congrès de Brazzaville,  le premier ministre Collinet Makosso a pris part à une séance de travail avec l’Assemblée nationale et le Sénat en présence de Pierre Mabiala, ministre d’Etat, des Affaires Foncières et du domaine public, chargé des relations avec le Parlement, de Rigobert  Roger Andely, ministre des Finances, du budget, et du portefeuille, et de Ludovic Ngatsé, ministre  délégué auprès du ministre des finances et du budget. Les pensions des retraités, les arriérés et indemnités parlementaires des sénateurs, le problème des passeports et des cartes nationales d’identité, le fonctionnement  des conseils départementaux et municipaux, ont été les points abordés au cours de la rencontre. Face à ces difficultés, le gouvernement Makosso, par la voix de M. Mabiala a informé que le problème des passeports et cartes nationales d’identités a été résolu. En effet, le gouvernement a pris en charge ses engagements en versant une somme de 2 milliards de FCFA à une société de droit privé allemand  à qui le pays devait beaucoup d’argent. L’obtention de ces documents, qui étaient devenu rare seront bientôt disponible, a rassuré M. Makosso.