Congo-B. Le gouvernement renforce la lutte contre le blanchiment d'argent

Rédigé le 24/08/2021
Prodiges Boumpoutou


Le lundi 23 août 2021 à Brazzaville, l’Agence nationale d’investigation financière (Anif), a ouvert un atelier de formation de 4 jours pour sensibiliser les tenanciers des établissements de microfinances, des sociétés de transfert des fonds et de bureaux de change  sur le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Lancé par le ministre des Finances, du Budget et du portefeuille public, Rigobert Roger Andely avec l’appui technique de l’Office des     Nations unies contre la drogue et le terrorisme, ONUDC, a pour but non seulement de mettre à la disposition des agents financiers congolais des informations sur le blanchiment des capitaux, le financement du terrorisme, la prolifération des armes légères, mais être surtout aguerris dans l’exercice de leurs activités professionnelles. Cet atélier vise en outre, le renforcement des régimes de déclarations financières jugées suspectes. Ces assises prendront fin le 26 août prochain.