La CIRGL planche pour une 3ème fois au sujet de la crise centrafricaine

Rédigé le 16/09/2021
Clavis Kiba

Le chef de l’État congolais Denis #Sassou NGuesso a pris part ce jeudi 16 septembre 2021, aux côtés de ses pairs, au 3ème mini-sommet de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, CIRGL, qui s'est tenu à #Luanda sous l’autorité du président en exercice de l'institution africaine João #Lourenço, le chef de l’État angolais. Les présidents Faustin-Archange #Touadéra de la Centrafrique, Mahamat Idriss #Déby du Tchad et le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa #Faki Mahamat ont constitué les principaux hôtes du numéro un angolais, à ces assises. Des discussions ont essentiellement porté sur la situation sécuritaire en République centrafricaine qui constitue à ce jour une forte menace pour la paix, la sécurité et la stabilité dans la sous-région, principalement pour les pays voisins. Le chef de l'État congolais, en sa qualité de président en exercice de la #CEEAC a appelé à la mobilisation des efforts pour aider le peuple centrafricain à retrouver le chemin de la paix. C’est pour la troisième fois que les chefs d’État et de gouvernement des pays membres de la #CIRGL se concertent au sujet des issues de sortie de cette crise centrafricaine qui n’a que trop duré. Un engagement qui traduit la volonté de cette organisation régionale à restaurer la paix et la sécurité en #RCA. Ce 3ème mini-sommet a eu pour mission d’évaluer les recommandations prises lors du dernier mini-sommet dédié à la République centrafricaine tenu en avril 2021 dans la capitale angolaise.

(En photo les présidents Denis #Sassou Nguesso, Mahamat Idriss #Deby et Joao Lorenzo)