Pétrole. L’Opep offre des pistes de sortie de la crise économique

Rédigé le 19/10/2021
Clavis Kiba


Les dirigeants des compagnies pétrolières nationales se sont réunis le 18 octobre 2021 à l’occasion de la réunion trimestrielle de fixation des prix de l’or noir, en présence de Bruno Jean Richard Itoua, le ministre des Hydrocarbures. Ils préconisent l’augmentation de la production du brut en 2022, au regard de la hausse annoncée des prix du baril qui devrait afficher une moyenne autour de 80 dollars/baril au quatrième trimestre de l’année en cours. Le gouvernement entend améliorer l’environnement fiscal et diversifier le marché de destination de brut congolais, en vue d’aider ces entreprises à atteindre leurs objectifs, a souligné le ministre des Hydrocarbures. Le Congo étant membre de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, OPEP, bénéficie des opportunités dans le processus de vente de son pétrole qui est sa principale source de revenus. C’est en 2022 que la République du Congo assurera la présidence de cette organisation. Par conséquent, la hausse du prix du baril de pétrole est un soulagement pour l’économique congolaise qui connait une récession depuis 2014.