Santé. Les congolais se mobilisent pour la vaccination anti-Covid

Rédigé le 21/10/2021
Clavis Kiba


Le « pass sanitaire » entre en vigueur le 30 novembre prochain en République du Congo. Cette décision de la Coordination nationale de lutte contre le Coronavirus fait suite à l’augmentation des cas de contamination et de décès due à la Covid-19. A cet effet, le gouvernement a lancé le 18 octobre dernier l’opération « coup de poing Covid-19 » dans le but de renforcer, pendant 45 jours, la riposte contre cette pandémie. L’un des axes essentiels de cette opération est l’accélération du processus de vaccination dans le pays. Ce jeudi 21 octobre 2021, notre équipe a visité certains centres de vaccination et quelques principaux vaccinodromes de la capitale. Le constat fait état de longues files d’attente notamment au district sanitaire III de poto-poto, à la clinique de la garde républicaine à Mpila où l’on enregistre plus de cent personnes par jour depuis le début de la semaine et le vaccinodrome érigé au rond-point de Mikalou dans le sixième arrondissement Talangaï. Selon les témoignages recueillis, les tendances sont en hausse dans les autres centres de vaccination de la ville de Brazzaville, déclarée comme épicentre de la troisième vague de contamination.