Congo. Les membres du gouvernement déclarent leurs patrimoines à la Cour suprême

Rédigé le 25/10/2021
Clavis Kiba


Les chefs des départements ministériels ont déposé ce lundi 25 octobre 2021 à Brazzaville, au cours d’une audience solennelle à la Cour suprême, les déclarations de leurs biens. Il s’agit d’une disposition constitutionnelle qui stipule que « tout citoyen, élu ou nommé à une haute fonction publique, est tenu de déclarer son patrimoine lors de sa prise de fonction et à la cessation de celle-ci. » Cela fait plusieurs années que cet article n’est pas appliqué. La cérémonie de ce jour entre dans le cadre de la politique générale du gouvernement déterminée par le premier ministre Anatole Collinet Makosso à sa prise de fonction il y a six mois. Cette politique intègre les notions d’exemplarité de tous les hauts cadres de l’État et la transparence dans la gestion des  deniers publics. Depuis quelques mois, le Congo qui est en passe d’entamer de nouvelles négociations avec le FMI, effectue des reformes encourageantes en matière de bonne gouvernance.