Congo. Le gouvernement Collinet Makosso engagé dans la maîtrise des effectifs des agents de l'État

Rédigé le 26/10/2021
Clavis Kiba


L’atelier de faisabilité de l’enrôlement biométrique des agents civils de l’État a pris fin le lundi 25 octobre 2021 à Kintélé. Il devrait déboucher sur un recensement des agents de la fonction publique sur toute l’étendue du territoire national. Le but est de maitriser le nombre exact des fonctionnaires de l'États ainsi que la masse salariale. La clôture de ces assises a coïncidé avec l’audience spéciale de dépôt des déclarations de patrimoine des membres du gouvernement à la Cour suprême. Une disposition prévue dans l’article 55 de la Constitution, longtemps tombée en désuétude. Ces opérations visent à instaurer la transparence dans la gestion des ressources de l'État, notamment des déniers publics. Une des priorités de la politique générale du gouvernement Collinet Makosso. Beaucoup reste à faire dans ce sens, mais les efforts que l’exécutif entreprend en matière de bonne gouvernement  semblent de plus en plus palpables.