#Cop26. Denis Sassou N'Guesso plaide pour le financement du fonds bleu du bassin du Congo

Rédigé le 02/11/2021
Prodiges Boumpoutou

Le chef de l’État congolais a pris la parole, le lundi 1er novembre 2021,  à l’occasion de l’ouverture de la 26ème conférence des Nations unies sur le climat à Glasgow. Au cours de son allocution, Denis Sassou N’Guesso a rappelé aux dirigeants du monde le rôle que joue le Bassin du Congo dans la réalisation des objectifs fixés par l’accord de Paris sur le climat. Cet immense massif de forêts et de tourbières est, à ce jour, le premier capteur de carbone de l’humanité après la déforestation de l’Amazonie. Il assure l’équilibre du climat mondial. En effet, les tourbières situées dans le département de la Cuvette centrale, séquestrent 31 milliards de carbone, soit trois années d’émission mondiale. Au regard de la menace du réchauffement climatique qui secoue la planète, le président congolais Denis Sassou N’Guesso avait initié le projet écologique « fonds bleu du Bassin du Congo » en vue de mieux gérer les forêts et les eaux de cette parti du continent africain. A Glasgow, Denis Sassou N'Guesso a exhorté les pays industrialisés, qualifiés de grands pollueurs, à financer la mise en œuvre du fonds bleu du Bassin du Congo dans le but d’assurer un avenir meilleur de la planète.