Pollution. Le gouvernement suspend les activités de la société pétrolière Wing Wah

Rédigé le 02/11/2021
Clavis Kiba


Le directeur général de cette compagnie chinoise a été convoqué par le ministre des Hydrocarbure, Bruno Jean Richard Itoua, le 29 octobre dernier à Brazzaville pour s’expliquer sur les activités de son entreprise dans la localité de Tchiamba-Nzassi dans le département du Kouilou. Chao Sen a reconnu que sa structure est à l’origine de la pollution et de la dégradation de l’environnement dans cette partie du pays. Le ministre a instruit à la compagnie de veiller au respect des règles d’hygiène et à la préservation de la santé des populations dans l’accomplissement de leur travail de production. Car, il y a quelques semaines, les habitants du village Banga-Kayo se plaignaient de la pollution des eaux de leur rivière par les déchets de pétrole brut de la société Wing Wah. Cette décision du gouvernement est donc  salutaire et cadre avec les enjeux mondiaux de l’heure relatifs à la protection de l’environnement.