Covid-19. Les experts n’envisagent pas une troisième dose de vaccin au Congo

Rédigé le 04/11/2021
Clavis Kiba


Le ministre de la santé et de la population, Gilbert Mokoki, a pris part le 2 novembre dernier à la 29ème  session de prorogation de l’état d’urgence sanitaire à la chambre haute du parlement. Répondant aux questions des sénateurs sur l’évolution de la pandémie dans le pays, il a éclairé l’opinion nationale sur une éventuelle troisième dose de vaccin anti-covid. Gilbert Mokoki a, en effet, déclaré qu’en dépit de la situation épidémiologique qui demeure préoccupante, le comité d’experts estime que cette hypothèse n’est pas envisageable. Cependant, le gouvernement reste attaché à son objectif de vacciner plus de 750 000 personnes pendant les 45 jours de l’opération « coup de poing Covid-19 ». Le ministre de la justice, Aimé Ange Wilfrid Bininga, prévoit des mesures punitives pour des citoyens qui se sont lancés dans la falsification des certificats de vaccination. Le pass sanitaire entre en vigueur le 30 novembre prochain.