Emploi. Le Sénat garantit les intérêts des travailleurs congolais

Rédigé le 18/11/2021
Clavis Kiba


Lors d’une séance plénière le mercredi 17 novembre 2021, les sénateurs ont ratifié quatre conventions de l’Organisation internationale du travail, OIT, relatives à l’amélioration des conditions de travail des employés. Il s’agit entre autres des clauses du travail ; la mise en valeur des ressources humaines ; le travail de nuit et la protection des créances des travailleurs en cas d’insolvabilité de leur employeur. La convention sur les clauses du travail, par exemple, a été adoptée en juin 1949 à Genève et contient des décisions garantissant aux travailleurs des salaires, une durée de travail et d’autres conditions favorables pour l’exercice de leur profession. La convention sur le travail de nuit a été approuvée en 1990, et exige à tous les États membres de l’OIT de prendre des mesures spécifiques pour assurer la sécurité et la santé des personnes qui travaillent durant cette période. Adoptée en 1992, la convention sur la protection des créances des travailleurs en cas d’insolvabilité de leur employeur, suggère de protéger les créances des travailleurs par un privilège au titre des salaires, des congés, des montants dus pour les cas d’absence rémunérés et les indemnités. Le ministre d’État, ministre de la fonction publique, du Travail et de la sécurité sociale, Firmin Ayessa, était présent à cette session.