Cop26. Denis Sassou N’Guesso et Faure Gnassingbé peu satisfaits des conclusions de #Glasgow

Rédigé le 19/11/2021
Clavis Kiba

Les chefs d’État congolais et togolais ont eu des entretiens en tête-à-tête les 17 et 18 novembre 2021 à Oyo dans le département de la Cuvette en République du Congo. Denis Sassou N’Guesso et Faure Gnassingbé ont passé en revue la situation politique et sécuritaire en Afrique avec notamment la tenue en décembre prochain de l’élection présidentielle en Libye après dix ans de chaos. Le président congolais avait, en effet, pris part le 12 novembre dernier à Paris en France au sommet international sur la Libye, organisé par la France, l’Italie et l’Allemagne avec l’appui des Nations Unies. Concernant la 26ème édition de la Conférence des parties, Cop26, tenue du 1er au 12 novembre dernier à Glasgow en Écosse, les deux chefs d’État ont donné leur point de vue sur les conclusions de ces assises dans un communiqué de presse. Denis Sassou N’Guesso et Faure Gnassingbé regrettent le fait que la Cop26 n’a pas pu combler les attentes des pays en développement en particulier ceux d’Afrique en ce qui concerne la lutte contre les changements climatiques. Ils appellent à une vraie communauté d’actions pour sauver la planète.