Congo. Le Conseil des ministres planche sur l'amendement de l'état d'urgence

Rédigé le 17/12/2021
Clavis Kiba

Le président de la République, Denis Sassou N'Guesso, a présidé ce jeudi 16 décembre 2021, par visioconférence, la réunion du Conseil des ministres. Onze affaires étaient inscrites à l'ordre du jour au nombre desquelles un projet de loi au titre du ministère de la Justice, des Droits Humains et de la Promotion des Peuples Autochtones portant sur la révision de l'article 157 de la Constitution qui fixe la durée de l'état d'urgence et de l'état de siège à 20 jours. L'expérience vécue dans la lutte contre le coronavirus enseigne que le délais pour un État de résoudre une situation de crise varie en fonction de la menace et des mesures à prendre. Le Conseil des ministres a donc proposé que  le chef de l'État en complicité avec le parlement, définisse  la durée de l'état d'urgence ou de l'état de siège pour une période ne dépassant pas 90 jours. Ce projet sera soumis au parlement pour examen et adoption.