Sommet UE-UA. Denis Sassou N’Guesso martèle sur le financement conséquent du Fonds bleu

Rédigé le 19/02/2022
Clavis Kiba

Le chef de l’État congolais a pris la parole, juste après la cérémonie d’ouverture du 6ème sommet Union européenne-Union africaine le 17 février 2022 à Bruxelles, au cours de la table ronde dédiée aux questions relatives au changement climatique et à la transition énergétique. Denis Sassou N’Guesso a porté la voix des pays du bassin du Congo en ce qui concerne la protection des écosystèmes forestiers de cet espace qui représente le deuxième poumon de la planète. Le président de la République a déclaré que les pays du bassin du Congo qui protègent plus de 220 millions d’hectares de forêts devraient bénéficier d’une contrepartie à travers le financement des 254 projets écologiques contenus dans l’initiative intégrateur dénommé le « Fonds bleu du bassin du Congo ». Ce discours du président Denis Sassou N’Guesso est quasiment le même à celui prononcé en novembre 2021 lors de la COP26 à Glasgow en Écosse. « Le Bassin du Congo rend au monde des services écosystémiques inestimables. Mais, que reçoit-il en échange ? Hélas, très peu », avait-il évoqué en dénonçant la réticence des pays riches à soutenir les efforts des États africains dans la lutte contre le changement climatique.