L’UNESCO soutient la réforme du système éducatif congolais

Rédigé le 02/03/2022
Clavis Kiba


Cette question a été au centre des discussions le mardi 1er mars 2022 entre le premier ministre Anatole Collinet Makosso et la représentante de l'UNESCO au Congo Fatoumata Barry Marega. Les différents ministres de l’Enseignement et le Haut Commissaire à l’organisation des états généraux de l’éducation nationale, de la formation et de l’alphabétisation, ont pris part à cette séance de travail à l’hôtel de la primature. Les échanges ont essentiellement porté sur la tenue prochaine des états généraux de l’éducation nationale, de la formation et de la recherche au Congo. L’UNESCO s’est dit prête à accompagner le gouvernement congolais par le biais d’une contribution financière et une expertise technique internationale. Ce grand évènement va constituer un cadre de discussion susceptible d’apporter des solutions aux problèmes qui minent le système éducatif congolais. Le but est de garantir aux jeunes l’accès à une éducation de qualité, à une formation qualifiante conduisant à un emploi décent.