Libye. Denis Sassou N'Guesso accentue son implication dans la résolution de la crise

Rédigé le 10/03/2022
Clavis Kiba

Une forte délégation des autorités libyennes conduite par le vice-président du conseil présidentiel, Abdallah AL- lafi, a séjourné à Oyo dans le département de la Cuvette du 9 au 10 mars 2022, en vue d'échanger avec Denis Sassou N'Guesso, le chef de l'État congolais en sa qualité de président du comité de haut niveau de l'Union africaine sur la Libye. Les discussions ont essentiellement porté sur l'appui de l'Union africaine dans la résolution de la crise en Libye. Cette résolution devrait passer par la réconciliation nationale, considérée comme le moyen le plus sûr devant conduire le pays vers les élections générales initialement prévues à la fin de l'année dernière mais reportées en raison de certaines insuffisances notamment le manque d'autorités législatives compétentes. Pour cela, le vice-président du conseil présidentiel libyen sollicite l'implication de Denis Sassou N'Guesso et de l'Union africaine  pour aider les autorités libyennes à fumer le calumet de la paix et à rédiger une Constitution consensuelle qui servira de base pour les élections. Le  numéro un congolais a traduit sa disponibilité à oeuvrer pour un aboutissement heureux de ce processus de réconciliation nationale en Libye. Il a de ce pas lancé un vibrant appel à la chambre des représentants et au haut conseil d'État de multiplier les initiatives pour mettre fin à la crise causée par l'existence de deux gouvernements dans le pays.