Industrie. Dangote relance ses activités après un compromis avec le gouvernement

Rédigé le 16/03/2022
Clavis Kiba


Les opérations de dispatching de sacs de ciment de la société Dangote cement Congo SA ont repris le lundi 14 mars 2022 à l’usine de Ndingi, dans le département de la Bouenza après trois mois de rupture de production en raison des taxes jugées exorbitantes. Dans un courrier adressé au chef du gouvernement le 17 janvier dernier, les responsables de cette compagnie ont porté leur réclamation sur 10 points. La réponse de l’exécutif est arrivée le 2 mars 2022 par le biais d’une note du premier ministre qui a pris en compte six de l’ensemble des revendications dont la plus importante est la réduction de 50% des frais de péage. Précisons que l’arrêt des activités de Dangote cement a été à l’origine de la flambée du prix de la tonne de ciment sur le marché en dépit de la fixation de celui-ci par les autorités à la somme de 70.000 FCFA. Enfin, le gouvernement avait rassuré la compagnie Dangote de son accompagnement dans toutes ses activités en République du Congo.