Journée mondiale du paludisme. Le Congo se mobilise pour la riposte contre le fléau

Rédigé le 25/04/2022
Mickelda Gibout


Le paludisme ou malaria est une maladie causée par un parasite du genre Plasmodium, essentiellement transmis à l'humain par la piqûre d'un moustique, l'anophèle femelle. Ce lundi 25 avril 2022, l’humanité commémore la 15ème édition de la journée internationale de lutte contre ce fléau, sous le thème « Innover pour réduire la charge du paludisme et sauver des vies ». Au Congo, le ministre de la santé et de la population, Gilbert Mokoki, a délivré le message du gouvernement pour la circonstance. Dans son allocution, il a mis l'accent les différentes actions déjà menées par les pouvoirs publics en vue de contrer cette maladie dans le pays, avant de préciser que pour cette année 2022, le gouvernement envisage de renforcer la riposte notamment par la distribution de 87 414 antipaludiques, 4 130 tests de diagnostics rapides du paludisme dans les structures sanitaires publiques et privées ainsi que la distribution gratuite de 3 502 800 moustiquaires imprégnées en août prochain. Le ministre de la Santé a ensuite parlé de la réduction du prix du diagnostic et du traitement du paludisme simple dans les structures sanitaires estimé aujourd’hui à moins de 1 500 FCFA.

De leur côté, diverses organisations caritatives ainsi que des bénévoles de la société civile, à l'instar de la #Brimed.co, une cellule médicale des jeunes médecins rentrés de Cuba, se sont mobilisées sur le terrain en se rendant auprès des populations en vue de les sensibiliser et proposer des dépistages, et des soins, à titre gracieux.