Consommation. Le Conseil des ministres planche sur la lutte contre la vie chère

Rédigé le 06/05/2022
Clavis Kiba

Lors de la réunion du Conseil des ministres du jeudi 5 mai 2022, le ministre du Commerce, des Approvisionnements et de la consommation, Claude Alphonse N’Silou, a fait une communication au cours de laquelle il a appelé le gouvernement à prendre très rapidement des mesures urgentes afin de lutter contre la flambée des prix des denrées aliments occasionnée entre autres par la pandémie de la Covid-19 et le conflit russo-ukrainien. Il a notamment proposé un plan de résilience qui s’appuiera sur quatre piliers majeurs à savoir : le financement des actions de riposte à la flambée des prix et de soutien aux filières agricoles nationales ; l’accompagnement des producteurs et acteurs des filières agricoles ; la sensibilisation et la mobilisation des populations face aux enjeux de la dépendance alimentaire et la nécessité de consommer congolais ; le contrôle des filières pour éviter les actes de spéculation sur les marchandises et les stocks. En outre, le ministre N’Silou a déterminé les mesures qu’il faille prendre urgemment en vue d’éviter réduire l’impact de cette crise. Il s’agit de : La création d’un Fonds de résilience, la facilitation des enlèvements des marchandises ; l’accompagnement et le soutien des importateurs ainsi que le blocage éventuel des prix à la consommation. Les membres du Conseil des ministres ont pris bonne note des points inscrits dans ce futur plan de résilience et ont invité les ministères concernés par cette question de faire appliquer ces mesures dans les meilleurs délais.