Fibre optique. Vers une interconnexion des sites des impôts de Brazzaville

Rédigé le 13/05/2022
Clavis Kiba


Le projet de réformes intégrées du secteur public (Prisp) a adopté, le 12 mai 2022, à l’issue de la 5ème session de son comité de pilotage, un budget annuel (2022-2023) de 10,5 milliards de FCFA pour la réalisation de ses activités. Dans un premier temps, huit milliards de FCFA seront consacrés à la connexion par fibre optique des administrations avec pour objectif de relier tous les sites des impôts de la ville capitale, en vue de rentabiliser davantage les recettes. Il est également prévu l’installation d’un data center au ministère des Finances. Plusieurs autres activités sont au programme notamment la constitution d’un registre numérique de la fonction publique et l’installation des panneaux solaires au niveau des régies financières à Pointe-Noire. Précisons que le Prisp est financé par la Banque mondiale en partenariat avec le gouvernement afin d’améliorer les ressources publiques en République du Congo.