Santé. Le gouvernement déploie 320 nouveaux médecins sur le territoire national

Rédigé le 20/05/2022
Clavis Kiba


Le ministre de la Santé et de la Population, Gilbert Mokoki, a lancé le 19 mai 2022 le processus d’affection des médecins dans les différents hôpitaux du pays. La première vague qui a quitté la capitale Brazzaville ce jeudi concerne les départements de Pointe-Noire, du Kouilou,  des plateaux, de la Lekoumou et une partie de la Cuvette. Le déploiement de la deuxième vague est prévu pour le 31 mai prochain dans les régions de la Bouenza, la Sangha et Brazzaville. Le 3 juin 2022 les départements de la Cuvette-Ouest, du Pool et de la Likouala vont boucler la boucle. Ces nouveaux médecins sont constitués notamment des étudiants formés à Cuba, à la faculté des sciences de la santé de l’université Marien N’Gouabi et ceux formés dans d’autres pays étrangers. Tous ont passé un stage de consolidation de compétences pendant 14 mois après leur formation. Pour le ministre de la Santé et de la Population, le déploiement de ces médecins va combler le handicap de la répartition inéquitable du personnel soignant dans les départements et améliorer la qualité des soins de santé dans le pays. Avant d’ajouter que : « Notre pays va être, sans doute, dans un avenir proche, parmi les États de la sous-région à avoir amélioré le ratio de la répartition en nombre des médecins  par habitant ». Précisons que ces chiffres vont considérablement évoluer dans quelques mois avec la mise sur le terrain de plus de 1 000 autres étudiants formés à Cuba dont 320 sont actuellement en attente de stage.