Lutte contre la vie chère. Le gouvernement entend renforcer la production locale

Rédigé le 24/05/2022
Clavis Kiba


Le Conseil des ministres s’est réuni le 23 mai 2022 par visioconférence et sous la très haute autorité du président de la République, Denis Sassou N’Guesso. Plusieurs affaires ont été inscrites à l’ordre du jour notamment une communication du ministre d’État, ministre du Commerce, des Approvisionnements et de la Consommation, Claude Alphonse N’Silou concernant la lutte contre la cherté de la vie en République du Congo. Comme ce fut le cas lors du Conseil des ministres du 6 avril dernier, le gouvernement est pleinement conscient de la menace liée à l’augmentation des prix des denrées sur le marché et propose des mesures efficaces pour endiguer ce phénomène. Ainsi, les membres du gouvernement envisagent l’adoption d’une loi de finances rectificative qui prendra en compte la nécessité de mobiliser des ressources financières additionnelles pour la réussite du plan de résilience.  Les grandes lignes de ce plan telles que présentées par le ministre du Commerce prévoient entre autres; la promotion d’une politique de substitution aux importations par le développement de la production locale des produits de base; la fixation par voie réglementaire d’une liste des produits alimentaires et agricoles essentiels, qui devront faire l’objet du soutien de l’État ; la facilitation du transport des produits agricoles depuis leur bassin de production vers les centres de consommation, grâce à la réhabilitation des voies de transport routier, du ferroviaire via le CFCO, ainsi qu’une facilitation du transport fluvial et l’octroi des crédits bonifiés aux producteurs avec l’aide et le soutien de l’État.