Criminalité. La France va offrir aux partenaires africains des formations de haut niveau

Rédigé le 02/06/2022
Clavis Kiba


L’ambassade de France au Congo a organisé du 31 mai au 1er juin 2022 un séminaire des attachés de sécurité intérieure (ASI) des ambassades de France en Afrique centrale, de l’Est et australe. Il s’est agi pour les participants de partager les connaissances en matière de criminalité environnementale afin de trouver des mécanismes de lutte contre certains maux tels que le trafic des faux médicaments, le pillage des ressources fauniques et minières en Afrique centrale et australe. La directrice de la Coopération internationale de sécurité au ministère français de l’Intérieur, Sophie Hatt, a lors d’un point de presse déclaré que la France souhaite mettre à la disposition de ses partenaires des formations en la matière. « Se former dans des écoles françaises permet d’échanger au plus haut niveau, et nous permet aussi d’entretenir d’excellents rapports ». Elle était assistée du général de police André Fils Obami Itou et de l’attaché de sécurité intérieure à l’ambassade de France au Congo, Marwan Laraich.