OPDAD. Les premières dames d’Afrique en conclave à Brazzaville

Rédigé le 09/06/2022
Mickelda Gibout


L’Assemblée générale de l’Organisation des premières dames d’Afrique pour le développement (Opdad) a démarré ce jeudi 9 juin 2022 au Centre international de conférence de Kintélé au nord de Brazzaville sous le thème « 20 ans au service des plus vulnérables en Afrique ». C’est la première dame du Congo, Antoinette Sassou N’Guesso, présidente sortante de cette organisation qui dirige les travaux de ces assises dont l’un des temps forts sera la désignation d’une nouvelle présidente. Créée en 2002 sous le nom de l’Opdas (Organisation des première dames d’Afrique contre le sida), l’OPDAD mène depuis 20 ans plusieurs actions en faveur des populations vulnérables dans les domaines social, sanitaire et humanitaire tant sur le plan continental qu’international. Ces trois dernières années l’OPDAD a œuvré pour la réduction des nouvelles infections au VIH et de la mortalité due au sida et aux maladies non transmissibles; l’égalité des sexes; l’autonomisation des femmes et des jeunes; la santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile et la protection sociale. C’est le vendredi 10 juin 2022 que les premières dames d’Afrique vont clore leur Assemblée générale.