Numérique. Les pays africains s’engagent à accélérer la connectivité du continent

Rédigé le 24/06/2022
Mickelda Gibout


Le Comité technique spécialisé sur les Technologie d’information et de la Communication (TIC) de l’Union africaine s’est réuni le 23 juin 2022 en virtuel sous l’égide du ministre congolais des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo, en qualité de président en exercice dudit comité. Avec en exergue la digitalisation accélérée du continent noir, cette session a permis aux ministres et experts de l’UA de partager des stratégies axées sur les secteurs prioritaires que sont la poste; l’agriculture; la santé numérique; l’éducation; la structuration de la gestion des données; l’approche continentale sur l’intelligence artificielle et le réseau des femmes africaines dans la cyber-sécurité. Dans son allocution, Léon juste Ibombo, a présenté les formations du Centre africain de recherche en intelligence artificielle (Caria), récemment implanté au Congo, comme des outils non-négligeables à la prévention de carence intellectuelle en matière d’Intelligence artificielle et de sciences des données. A ce titre, il a invité la commission de l’UA à inscrire ce centre dans son plan d’action et ses initiatives de l’agenda 2063. Enfin, le ministre congolais a informé les participants à cette session de la tenue en septembre prochain à Brazzaville du forum de la communauté Africa cyber experts dédiée à la cyber-sécurité.