Élections 2022. Les Forces de police assureront la sécurité des scrutins avec impartialité

Rédigé le 30/06/2022
Clavis Kiba


Le général de police de 1ère classe, André Fils Obami-Itou, est monté au créneau le 29 juin 2022 à Brazzaville lors d’une réunion avec les différents commandants des structures de police, en vue de rappeler à l’ensemble des éléments de cette corporation le devoir de réserve qu’ils doivent observer en cette période de campagne électorale. Il s’agit là d’un rappel à l’ordre au regard de certains comportements déviants observés depuis le début de la campagne. En dépit du fait qu’ils vont exprimer leur droit de vote le 4 juillet prochain, les policiers sont  interdits d’avoir des prises de positions partisanes dans l’exercice de leur travail de peur de réduire l’égalité de chance entre les candidats. Le général André Fils Obami-Itou a ensuite insisté sur l’obligation des Forces de police d’assurer la sécurité des personnes et des biens pendant et après les élections. Entant que partie prenante, la police nationale se doit de jouer pleinement son rôle pour garantir un scrutin libre, transparent et équilibré.