Sommet IDA à Dakar : 70% des financements de la Banque mondiale iront à l'Afrique

Rédigé le 07/07/2022
Clavis Kiba

Le sommet réunissant les dirigeants africains et ceux de l’Association internationale de développement (IDA), une institution de la Banque mondiale, s’est ouvert ce jeudi 7 juillet 2022 à Dakar au Sénégal, en présence de plusieurs chefs d’État du continent dont le Congolais Denis Sassou N’Guesso. L’un des points essentiels de cette réunion était la répartition des 93 milliards de dollars issus de la 20ème reconstitution des fonds de l’Association internationale de développement (IDA20). A ce sujet, le directeur général des opérations de la Banque mondiale, Axel Van Trotsenburg, a annoncé que 70% de ces fonds seront affectés en Afrique et devront servir à la création des emplois pour les jeunes et au renforcement des capacités énergétiques. Il a ensuite exhorté les autorités africaines au bon usage de ce financement. Prenant la parole au nom de l’Afrique, le chef de l’État sénégalais Macky Sall, président en exercice de l’Union africaine, a demandé aux partenaires de l’IDA «  de ne pas considérer l’utilisation de ces ressources comme de la dette », en vue de favoriser la relance des économies africaines. Dès son arrivée dans la capitale sénégalaise le 6 juillet 2022, le président de la République du Congo a eu des entretiens en tête-à-tête avec ses homologues de la Guinée-Bissau et du Sénégal. Denis Sassou N’Guesso a en effet félicité le président bissau-guinéen, Umaro Sissoco Embaló, pour son élévation à la présidence de la CEDEAO. Avec Macky Sall, les échanges ont principalement porté sur la situation de crise qui prévaut actuellement entre la RDC et le Rwanda. Les deux personnalités ont appelé à la décrispation des relations d’amitié et de coopération entre ces États voisins.

Plus d'infos sur  : https://www.youtube.com/channel/UC8mIrKKmFYy8q8x-Z71rd0Q