Tourisme. Le Congo va injecter plus de deux milliards pour le développement de la Loufoulakari

Rédigé le 16/08/2022
Mickelda Gibout


Le gouvernement a signé, le week-end dernier à Brazzaville, un protocole d’accord avec la société congolaise de droit STLDC (Société de tourisme, de loisirs et de découvertes du Congo), afin de favoriser le développement et la valorisation des activités touristiques à Loufoulakari dans le département du Pool. Avec un investissement de plus de deux milliards, la STLDC va ériger sur le site des espaces d'hébergement, de restauration, de transports, de communication et autres attractions. Éléments utiles au développement et à l’exploitation commerciale du tourisme et de l’écotourisme. Satisfait, le ministre de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé, Denis Christel Sassou N’Guesso a assuré de l'appui du gouvernement et invité les sociétés privées locales à s'inscrire dans la même dynamique que la STLDC. De son côté, la ministre du Tourisme et des Loisirs, Destinée Hermella Doukaga, a rassuré que les aménagements tiendront compte de la préservation de l’environnement de manière à éviter de perturber la population locale ou de créer la fragilité de l’intégrité du site. Notons que la durée du protocole d’accord est fixée à dix ans renouvelables.