Crise de carburant. Un tanker de 33.000 tonnes d’essence à Pointe-Noire

Rédigé le 16/08/2022
Mickelda Gibout


La crise de carburant que traverse le Congo ces derniers jours est en train de se résorber. Dans la matinée du lundi 15 août 2022, le préfet de Pointe-Noire, Alexandre Honoré Paka, a réceptionné un tanker transportant 33.000 tonnes d’essence. Ce tanker a accosté dimanche dernier au port autonome de la ville océane. C’est le premier du programme d’importation lancé par la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) pour faire face à la pénurie des carburants. La conjonction d’actions mise en place par le gouvernement et ses partenaires en prévoit d’autres chargements. D’après Guili Tsoumou Gavouka, conseillère en communication et relations publiques du directeur général de la SNPC, « un autre navire est au large et va amarrer aussitôt que celui-ci aura terminé de décharger (…) au fur et à mesure, le rythme va continuer jusqu’à s’assurer une normalisation de la situation de faibles stock de carburant dans la République ». L’arrivée de ce navire fait suite à l’annonce du ministre des hydrocarbures, Bruno Jean-Richard Itoua qui promettait un épilogue d’ici le 24 août prochain.