Environnement. Le pronar entend protéger la route de la corniche des risques d’érosion

Rédigé le 30/08/2022
Mickelda Gibout


L’avenue de la corniche, autrefois victime de mère nature est souvent sujette à des effondrements. Afin de défendre ce joyau de la capitale, un partenariat a été conclu le week-end dernier à Brazzaville, entre la Plateforme dette et développement (PF2D) et la Coordination nationale du Programme national d’afforestation et de reboisement (Pronar). Il s’agit, d’une convention de partenariat pour la mise en œuvre du projet-suivi indépendant, volet consolidation des sauvegardes environnementales du projet de construction de la route de la Corniche, à l’arrondissement 2 (Bacongo).  Cet accord a été établi pour une durée de neuf mois. A terme, il va permettre la conception d’une cartographie de la Corniche et le planting d’un site pilote de 0,5 hectare, constitué d’espèces à croissance rapide, sur les deux versants du canal de « Zanga dia ba ngombe » afin de prévenir les risques d'érosion. Le coût global des activités est estimé à plus de 2,4 millions de FCFA. Notons que le projet bénéficie du soutien du ministère des Finances et l’Agence française de développement.