Gouvernance. Le Congo renforce son arsenal de lutte contre les antivaleurs

Rédigé le 05/09/2022
Mickelda Gibout


 Neuf directeurs centraux et une vingtaine de chefs de service et de bureau ont été fraîchement installés dans leurs fonctions au ministère en charge de la qualité du service public et de la lutte contre les antivaleurs dans l’administration publique. Le week-end dernier, ces cadres engagés à lutter contre les antivaleurs, ont consolidé leurs capacités en terme d’imprégnation aux outils de performance de l’action publique, lors d’un atelier de renforcement à Brazzaville. Le ministère délimite ses actions en quatre axes à savoir :  la gestion des politiques, programmes et projets ; la gestion des finances publiques en vue de sécuriser les recettes, rationnaliser les dépenses, et maitriser les dettes ; la gestion des ressources humaines publiques pour optimiser le management de celles de l’État. Le dernier axe concerne l’offre de service public. Il vise à améliorer l’expérience usager. Notons que le ministère du Contrôle d’État, de la Qualité du service public et de la Lutte contre les antivaleurs dans l’administration publique a été créé le 15 mai 2021, il concoure au succès du programme d’action du gouvernement qui s’est engagé à bannir les comportements déviants.