Coopération. Le Congo et la Russie renforcent leurs relations par une nouvelle série d’accords

Rédigé le 26/09/2022
Mickelda Gibout


En début du week-end dernier, cinq nouveaux accords sont venus renforcer la coopération entre le Congo et la Russie. Ces accords ont été paragraphés à Brazzaville par le ministre de la Coopération internationale et de la promotion du partenariat public privé, Denis Christel Sassou N’Guesso, et le premier vice-ministre russe de l'Énergie, Pavel Sorokin. Ils concernent le secteur des nouvelles technologies de l'information et de la communication, la santé, la recherche, les technologies et activités innovatrices, la culture physique et les sports.  Par ailleurs, le Congo envisage de construire un oléoduc de plus de 1 000 kilomètres pour le transport des produits finis d’hydrocarbures entre Pointe-Noire et Ouesso. Ce projet étant prioritaire pour les deux gouvernements, il a été décidé qu’un autre accord serait signé avant la fin de l’année 2022. Côté russe, c’est la société Prometey qui a été désignée comme maître d'ouvrage. Celle-ci travaillera de concert avec la SNPC (Société national des pétroles du Congo) pour une durée des travaux et un financement qui restent à calibrer. Notons que la signature de ces accords intervient après la visite en juillet dernier du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov à Oyo. Le Congo fait partie des 35 pays à s’être abstenus d’exiger à la Russie d’arrêter de faire usage de la force contre l'Ukraine en mars dernier, adoptant ainsi une position neutre sur le conflit qui les oppose.