Énergie. Les deux Congo et l’Angola mutualisent leurs efforts pour améliorer la fourniture d'électricité

Rédigé le 29/09/2022
Clavis Kiba


Les experts de la République du Congo, de la RDC et de l’Angola se sont réunis ce 27 septembre 2022 à Brazzaville en vue d’évaluer les déficits dans la desserte du courant électrique et les possibilités de construire des réseaux capables de répondre aux besoins des industriels et des populations. La cérémonie a été placée sous l’autorité du ministre Emile Ouosso en charge de l’Énergie et de l’Hydraulique. Les autorités angolaises ont donc épousé l’idée des chefs d’État Denis Sassou N’Guesso de la République du Congo et Félix Antoine Tshisekedi de la RDC sur la collaboration énergétique pour doter la sous-région des infrastructures énergétiques appropriées,  notamment des centrales, des lignes à haute et très haute tension. « A l’horizon 2030, l’interconnexion électrique permettra la desserte du Congo, de la République démocratique du Congo, la Centrafrique, le Gabon, l’Angola et de l’Afrique australe à partir de Lusaka (Zambie) », a déclaré le ministre Emile Ouosso lors de son allocution de circonstance.