Force publique. Une quarantaine d’officiers militaires formés sur le droit des conflits armés

Rédigé le 04/10/2022
Clavis Kiba


Durant  cinq jours, les quarante-cinq instructeurs de la force publique vont acquérir des connaissances en matière de Droit international humanitaire (DIH) et Droit international des droits de l’homme (DIDH), à travers un séminaire débuté le 3 octobre 2022 à Brazzaville sous l’autorité du chef d’état-major, général des Forces armées congolaises, le général de division Guy Blanchard Okoï. Il est organisé par le département de la défense nationale en partenariat avec le Comité internationale de Croix-Rouge dans l’objectif de conduire tous les agents de la force publique au respect des normes du DIH et du DIDH dans l’accomplissement de leurs missions afin d’éviter certains comportements pervers envers les populations. « Nous devons malheureusement aussi faire un effort de regarder le passé pour mieux orienter l’avenir. Ce passé vers lequel nous nous retournons reste entaché par les mauvais comportements répréhensibles de certains éléments de la force publique en opération qui ont terni l’image de notre institution à un moment donné de son histoire », a déclaré le général de division Guy Blanchard Okoï.