Hydrocarbures. Chevron entend exploiter le gaz au Congo

Rédigé le 07/10/2022
Mickelda Gibout


Depuis la survenue de la crise énergétique mondiale, le potentiel gazier du Congo ne cesse d’attiser la convoitise des acteurs de l’industrie énergétique. Le 6 octobre 2022 à Brazzaville, le géant américain Chevron a fait part au gouvernement congolais de son ambition d’étendre ses investissements au pays, dans l'industrie pétrolière et gazière. Délégué pour cette mission, le nouveau directeur régional de Chevron pour l'Afrique centrale et australe, Billy Lacobie, a tour à tour échangé avec le ministre des Hydrocarbures, Bruno Jean Richard Itoua et le premier ministre, Anatole Collinet Makosso. Leurs discussions ont essentiellement porté sur les possibilités d’exécution de nouveaux projets dans le domaine de la transition énergétique et de la production de gaz en République du Congo. Retenons que le potentiel gazier du Congo jusqu’ici dans l’ombre du pétrole vient dynamiser le secteur hydrocarbures. Par ailleurs, le pays a lancé en 2021 un plan de valorisation de ses réserves en gaz naturel, estimées à 100 milliards de mètres cubes, afin d’en promouvoir l’utilisation tout en réduisant sa dépendance vis-à-vis du pétrole et en élargissant son réseau électrique.