Consommation. Le Congo élimine les tarifs douaniers sur les aliments de base

Rédigé le 10/10/2022
Mickelda Gibout


Parmi les produits exemptés de paiement figurent le blé, l’huile végétale raffinée et le sel de table. Selon une circulaire datant du 7 octobre 2022, jusqu’à neuf produits, classés comme produits de base dans le panier d’achat des familles congolaises dont la viande, le poisson de mer congelés, le poisson salé, le riz, le lait en poudre et les aliments pour enfant, seront exemptés des droits de douane, de la redevance informatique et de la taxe sur la valeur ajoutée, ce pendant une année. Cette mesure intervient dans un contexte économique difficile, le taux d’inflation étant en hausse avec des prévisions allant jusqu’à 3,8% pour cette année contre 2,0% en 2021. L’arrêté exempte également de l’obligation de payer des droits sur sept produits classés comme intrants agropastoraux et halieutiques : les engrais, les aliments de bétail, les intrants servant à la fabrication de l’aliment de bétail, les animaux reproducteurs, les semences, les œufs destinés à l’incubation. Notons que l'exemption du paiement des droits de douane sur ces produits de première nécessité, s’inscrit dans le cadre du plan de résilience sur la crise alimentaire adopté en juin 2022 en vue d’atténuer l’envolée des prix des denrées alimentaires qui pèse sur le panier des ménagères.