Mines. Le gouvernement fait la chasse à l’exploitation illégale de l’or

Rédigé le 12/10/2022
Clavis Kiba


« Opportunités globales pour le développement à long terme du secteur minier artisanal et à petite échelle de l’or Gold+ en République du Congo », c’est l’intitulé du projet gouvernemental consacré à la lutte contre l’orpaillage illicite. Il a été lancé le 11 octobre 2022 à Brazzaville par la ministre de l’Environnement, du Développement durable et du Bassin du Congo, Arlette Soudan-Nonault. Le projet fait suite à des cas de pollution et de maladie provoqués par les activités des mineurs dans les départements de la Sangha, du Niari et de la Cuvette-Ouest.  Il s’agit pour les autorités de réglementer ce secteur (prohiber l’usage du mercure pour extraire l’or), dans le souci de préserver l’environnement. Plusieurs partenaires tels que : le Fonds mondial pour l’environnement, la Convention de Minamata sur le mercure, ainsi que le Centre africain pour la santé environnementale (Case), soutiennent la République du Congo dans cette lutte.