Finances. Denis Sassou NGuesso approuve les réformes de la BEAC

Rédigé le 21/10/2022
Mickelda Gibout

Avec la multitude de crises qu’ont subis les pays africains, les prix sur le marché ont considérablement augmenté faisant ainsi perdre aux ménages congolais leur pouvoir d’achat. Principale conséquence de la dévaluation monétaire. Cette chute à caractère volontaire de la valeur de la monnaie nationale n’ayant pas été décidée par la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), les inquiétudes d’une telle possibilité ont été calmées ce jeudi 20 octobre 2022 par le gouverneur de cette institution. Ce dernier a été reçu en audience par le président Denis Sassou N’Guesso. D’après l’expert de la BEAC, l’ensemble des réformes entreprises dans le cadre du plan stratégique 2017-2020 vont bon train avec une exécution de près de 84%. La banque est par ailleurs disposée à accorder des prêts et crédits aux pays et entreprises qui le souhaitent.