Gouvernance. Les inspecteurs d’État africains en conclave à Brazzaville

Rédigé le 21/10/2022
Clavis Kiba


Après quatre ans d’absence en raison de la pandémie de la Covid-19, les pays membres du Forum des inspections générales d’États d’Afrique et institutions assimilées (FIGE) se sont de nouveau réunis, ce 19 octobre 2022, à l’occasion du neuvième colloque de cette organisation qui se tient pendant trois jours au Centre international de conférences de Kintélé au nord de Brazzaville. La cérémonie d’ouverture de ses assises couplées à la huitième Assemblée générale de l’institution a été présidée par le premier ministre, Anatole Collinet Makosso. Les discussions seront consacrées au renouvellement des instances du FIGE dans l’objectif de relever le défi de la transparence dans les administrations publiques en Afrique. D’où le thème « Les institutions supérieures de contrôle de l’ordre administratif face aux défis de bonne gouvernance. » Selon le chef du gouvernement congolais, le FIGE doit se conformer aux normes internationales afin d’aider les pays membres à améliorer leur gestion financière et intensifier des missions de contrôle auprès des administrations publiques.